ACLAA

Architecture et Urbanisme

69 rue des rigoles
75020 Paris

01 72 38 06 13
agence@aclaa.fr

Instagram
Facebook

ETUDE DE REVITALISATION DU CENTRE VILLE

Aurillac, France
Programme : Etude de revitalisation du centre-ville d’Aurillac
Surface : 7,3 ha
Client : Ville d'Aurillac
Equipe : Aclaa (mandataire), Bertrand Robuchon, VGA, Pareto, Savoir-Terre, Bureau d'étude Dejeante


La ville d’Aurillac fait face à un phénomène de désertification de son centre-ville au bénéfice des espaces péri-urbains. La libération annoncée par ENGIE d’un site de 9000 m² sur la rive gauche de la Jordanne, en face de la ville médiévale, ouvre de nouvelles perspectives pour envisager une stratégie de revitalisation du centre-ville.
Le site de projet intègre un certain nombre d’espaces majeurs de la ville : le cours d’Angoulême, le foirail, la place Gerbert ou encore le Gravier. Une réappropriation de ces espaces permet d’étendre le centre d’Aurillac vers la Rive gauche de la Jordanne.
La friche ENGIE et l’ancien Foirail accueillent désormais un nouveau quartier Aurillacois avec une nouvelle façade urbaine constituée du futur Musée d’Aurillac, de l’AOP Cantal et de l’Office du Tourisme. Le haut du site accueille un quartier d’habitation en terrasses.

Le cours d’Angoulème apaisé, connectant la rivière et le musée
Les logements à l’arrière du musée, ouverts sur le paysage
L'insertion urbaine du projet, le long de la Jordanne
Axonométrie générale du projet